Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘covoiturage’

Copyight freshphot.com

Le monde du partage devra remplacer le partage du monde. Claude Lelouch, extrait de Itinéraire d’un enfant très gâté.

Je vous propose de nous retrouver régulièrement sur cette nouvelle Catégorie, pour partager  réflexions, actions et organisations autour de questions centrales de la Responsabilité Sociétale.

Les sujets proposés sont pour moi des « Marques Pages » de ce grand livre qui s’écrit au quotidien sur la toile de la responsabilité sociale des entreprises.

Les réactions et échanges, qu’ils susciteront, accélèreront le développement de politiques RSE dans nos organisations.

Le secteur des biotechnologies françaises souffre d’une grave carence en capitaux.

France Biotech préconise de canaliser 3 à 5 % de l’argent des assurances vie en direction des start-up labellisées par OSEO.

Le développement durable en entreprise comme accélérateur de performance.

Conférence retour d’expériences en RSE, avec EDF, LA POSTE, IMS ENTREPRENDRE, CONVERS et Table ronde Femmes 3000 Côte d’Azur « Allier bien-être et performance, c’est possible !

Les facteurs clés de succès d’un projet de covoiturage.

Fiches pédagogiques en matière de RSE à l’intention des juristes.

Ces fiches apportent des éléments de compréhension sur les évolutions économiques liées au phénomène de la mondialisation. Elles conjuguent à la fois des problématiques juridiques et des démarches entreprises sur le terrain et constituent un outil de compréhension des enjeux liés à l’émergence d’entreprises transnationales responsables (ETN).

Nouveau baromètre RSE de la Fondation FACE.

La responsabilité globale est devenu incontournable : 9 entreprises sur 10 se disent engagées dans ce domaine. Le principal frein serait pour les dirigeants, le manque de temps ou de moyens financier, mais aussi le manque d’adhésion des salariés.

L’appel de Monsieur Gérard Mestrallet pour une Europe des entreprises socialement responsables

Read Full Post »

A dose élevée, les transports en commun peuvent-ils nuire gravement à la santé ? La question mérite d’être posée.

Le temps, les modalités et les problématiques de trajet ne doivent plus «rester à la porte de l’ entreprise », ils doivent être pris en compte dans les conditions de travail.
Ces situations de stress « à répétition » rendent les salariés moins énergiques et moins disponible et cela conduit à dégrader l’équilibre entre les efforts fournis par les salariés et la reconnaissance de l’entreprise.

Si cette source d’inconfort et d’incertitude, que représente les trajets professionnels, menace la paix social des entreprises, elle impacte aussi la performance globale de l’entreprise.

Le temps passé dans les transports, en rendant les salariés moins énergiques et moins disponibles, en les exposant à l’opprobre des managers contrôlant leur ponctualité et en modifiant leur rapport au travail, est un catalyseur multifactoriel des risques psychosociaux (stress, dépression)

En cette période électorale, l’ensemble de la classe politique se montre favorable à la mise en place d’un « Observatoire du stress lié aux transports en commun » proposition du cabinet Technologia.

Si les entreprises déjà engagées dans une politique de responsabilité sociétale (RSE), prennent bien en compte la qualité des conditions de travail, elles restent encore peu nombreuses à avoir fait de cette thématique un objectif de progrès.

Je rencontre toutefois des organisations où les délégués du personnel se sont emparés du sujet, où les facteurs de risques sont clairement identifiés et où des propositions d’actions volontaires sont lancées.
–    revue annuelle
–    prise en compte dans le document unique
–    aides financières pour le covoiturage
–    etc..

Des réponses simples et pratiques existent, les mettre en œuvre contribue  à l’amélioration du dialogue social, ensemble nous pouvons les partager.

Read Full Post »

Older Posts »