Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Responsabilité sociale’

La norme ISO 26OOO ouvrira-t-elle, pour cette décennie, une nouvelle voie de management des organisations ?

Initiée à Salvador de Bahia au début du printemps 2005, la rédaction de l’ISO 26000 s’est formée par ses voyages (Bangkok, Lisbonne …), la France lui a même consacré un ambassadeur, en la personne de Michel Doucin.
Outre l’environnement, la future norme intégrera ainsi les questions relatives aux droits de l’homme, aux conditions de travail, aux relations avec les consommateurs.

La décennie 2000 avec la Loi NRE a permis aux entreprises, même peu enthousiastes, de comprendre ce que recouvrait l’expression « Développement Durable », et que ses trois piliers sont les « organes » de leurs performances ; économique, sociale et environnementale.

Rendre accessible, à un plus grand nombre d’organisation, les principes de responsabilité sociétale.

La finalité de l’ISO 26000 ne sera pas la certification, elle servira de ligne directrice à l’organisation pour définir sa stratégie en matière de responsabilité sociale et environnementale.
En s’adossant sur les règles du Global Reporting Initiative (GRI), cette norme jouera un rôle incitatif dans le développement du reporting sociétal et apportera une dimension « 3D » au politique développement durable des entreprises.

La norme ISO 26000 deviendra-t-elle l’outil d’évaluation et de pilotage incontournable des décennies à venir ?  Je vous propose de nous y préparer ensemble.

Read Full Post »

Le Document Unique,  une opportunité pour structurer sa politique RSE.

Copyright efficience-ergonomie.com

L’évaluation et la prévention des risques professionnels font partie intégrante des responsabilités du chef d’entreprise.

Je constate, toutefois lors de mes interventions, que l’approche du sujet « Document Unique » reste pudique.

Lois, décrets et circulaires sont là pour rappeler les obligations, mais force est de constater que le document unique reste encore trop souvent absent des outils de pilotage de l’entreprise.

Pourtant,
Une situation dangereuse au travail, non prise en compte, est source de démotivation, de moindre productivité, et à des conséquences sur le climat social de l’entreprise.

Les coûts directs liés aux accidents du travail (plusieurs milliers d’euros/accident), cumulés aux pertes indirectes et charges liées aux actions correctives, devraient suffire à convaincre l’entreprise à s’engager dans un plan de prévention de ses risques professionnels.

La gestion des risques, d’autant plus quand ils sont professionnels, est essentielle pour la survie à long terme de l’entreprise.

Leur prise en compte et leur intégration au sein de la stratégie contribue à la création de valeur et la performance globale ce trouvera améliorée par la mise en œuvre de solutions de prévention.

Le Document Unique, une plate-forme collaborative avec ses parties prenantes.

–    Des employés associés à l’identification de situations dangereuses des différents postes de travail, avec lesquels vous déterminez les mesures de prévention à mettre en place, définissez le calendrier et les modalités de suivi.
–    Des fournisseurs et prestataires, avec lesquels vous élaborez des plans de prévention.

C’est aussi un outil de progrès, dans l’élaboration de sa politique de responsabilité sociétale, qui permet d’aborder des sujets aussi bien environnementaux (gestion des déchets), que sociaux (formation).

Mettre en place ou revisiter sa politique de gestion des risques professionnels, doit être simple et pragmatique et s’appuyer sur des retours d’expériences, parlons en.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »