Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘responsabilité sociale de l’entreprise’

Au delà d’accompagner les PME dans la voie du Développement Durable et celui de la Responsabilité Sociétale, les CCI s’engagent et appliquent à elles mêmes les principes de la RSE.

Cette exemplarité  doit être communicative et permettre aux entreprises d’oser l’innovation, de concourir pour de nouveaux Trophées et témoigner ainsi de leurs engagements volontaires.

Les initiatives dans toutes les régions se développent, même au delà de nos proches frontières.

J’ai voulu m’en faire pour une fois l’écho, car la Responsabilité Sociétale de notre société passera avant tout par son expression au plus près du terrain économique, celui des TPE, PME et ETI.

La CCI Essonne Juin 2011: première évaluation ISO26000 qui confirme sa démarche Développement Durable initiée en 2007

Helen Traiteur qui remporte le trophée RSE du Vaucluse, comme 5 autres structures Vauclusiennes.

Des entreprises en forme à La Rochelle : Émergence, un concours mais aussi un évènement pour découvrir les entreprises les plus dynamiques de la région.

Le Guide Client-Fournisseur de la Région Rhône Alpes : 15 recommandations pratiques pour un partenariat gagnant.

Le Baromètre RSE FACE de la Côte d’Opale pour mesurer l’engagement sociétal des entreprises.

Une RSE qui dépasse les frontières : 13 chambres de Commerce Belges organisent des réseaux d’apprentissage RSE.

Ce n’est bien sûr qu’un petit aperçu du dynamisme de nos régions en faveur de la Responsabilité Sociétale, qui apparaît souvent comme une « goutte d’eau » face aux enjeux qui s’imposent à toutes nos organisations.

Mise à part quelques trop rares initiatives, je regrette que nos grandes multinationales n’apportent pas localement plus de support et d’encouragement aux PME nécessaires  parties prenantes de leur chaîne de valeur.

Read Full Post »

Sur la scène internationale, une « pièce » se joue ….. un Tramway nommé « inéthique ».

Le 30 mai la haute Cour de Nanterre a rejeté la requête de l’association France-Palestine Solidarité (connue sous le sigle AFPS) d’annuler en vertu des lois françaises les contrats signés par les géants français du transport, Veolia et Alstom pour construire un tramway à Jérusalem.

Veolia et Alstom font tous deux partie du Pacte Mondial de l’ONU (Global Compact), une initiative stratégique dans laquelle les entreprises s’engagent à se conduire de manière responsable dans les domaines écologiques et sociaux. Selon ses deux premiers principes, les entreprises doivent respecter et encourager le respect de la protection des droits humains internationaux dans leur sphère d’influence et s’assurer qu’elles ne sont pas complices de violations des droits de l’homme.

Si Veolia affirme que le code éthique du Pacte Mondial ne concerne que les relations entre la multinationale et ses employés, Alstom quand à elle argumente que « le Pacte Mondial invite simplement ses adhérents à respecter, entre autres, la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU » et que son adhésion au code d’éthiques correspondait « seulement à l’obligation d’être attentif et diligent, et non à l’obligation d’avoir des résultats concrets. »

Dans sa requête au tribunal, l’AFPS affirme que Veolia a violé son propre code moral dont les règles sont stipulées dans le Pacte Mondial. Mais dans sa réponse au tribunal, Veolia a contré ces affirmations en disant que « le code d’éthiques n’est pas un contrat et n’a dont pas de valeur légale ».

Ces multinationales  affichent leur Responsabilité Sociétale sur leur site web et sont par de multiples autres aspects exemplaires par leurs  engagements, mais ce dossier montre bien que la pression économique et politique l’emporte encore sur la conduite éthique des affaires.

La proclamation ne suffit pas, il faut de la sincérité et de la maîtrise:  « Inéthique » attention danger.

Source : Info Palestine.net

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »