Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Responsabilité environnementale’

QuebecLes municipalités, de par la Loi sur les compétences municipales, se trouvent au cœur des discussions portant sur le développement durable et les changements climatiques.

C’est ce que nous présente Johanne Gélinas dans son excellent article en direct de Montréal et qui pourrait bien inspirer nos territoires français.

Elles jouent un rôle de premier plan sur plusieurs sujets, dont la gestion des matières résiduelles, la gestion de l’eau potable et des eaux usées, le développement social et économique, pour n’en nommer que quelques-uns.

De plus en plus de municipalités adoptent une démarche de développement durable. En effet, selon un récent sondage réalisé par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire auprès d’organismes municipaux, toutes les municipalités de plus de 100 000 habitants déclarent avoir une démarche de développement durable. Le pourcentage diminue cependant avec la taille de la population de la municipalité.

Il n’existe pas d’approche unique.

Chaque municipalité doit faire face à des enjeux précis en raison des particularités du territoire, tant au niveau géographique que démographique. C’est pourquoi les démarches et les actions entreprises par les municipalités ne peuvent pas être reproduites sans ajustements. Cependant, il existe des impératifs pour les municipalités qui désirent élaborer une démarche cohérente et pérenne en développement durable.

  • Débuter par une analyse afin d’identifier les risques et les opportunités liés au développement durable.
  • Développer une stratégie en matière de développement durable intégrée à la planification stratégique de la municipalité .
  • Établir un plan d’action afin de définir et d’ordonnancer les actions liées au développement durable.
  • Développer un tableau de bord interne afin de suivre la performance de la municipalité au regard des cibles fixées.
  • Communiquer sa performance en matière de développement durable à la population.

Il n’est pas suffisant d’établir une démarche de développement, encore faut-il que la municipalité puisse faire état de sa progression. Le sondage réalisé par le MAMROT indique d’ailleurs qu’il s’agit d’une lacune dans les démarches actuelles. Seules 40 % des municipalités qui ont une démarche de développement durable effectuent une reddition de comptes auprès de leurs parties prenantes.

Retrouver l’intégralité de l’article

rcgt-campaign-fr_fr

Crédit Photo

Read Full Post »

Source AFP

La conférence environnementale à pied d’oeuvre.

L’ambition française d’un tournant vers un nouveau modèle de développement durable prend forme avec la présentation en conseil des ministres du 18 juillet, par Delphine Batho, des grandes lignes de l’organisation de la conférence environnementale.

La ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a présenté la méthode retenue pour la préparation de la conférence environnementale.

Le Président de la République a annoncé sa volonté d’ouvrir un dialogue environnemental de même qualité que le dialogue social. Ce dialogue doit permettre à la France d’engager sa mutation vers un nouveau modèle de développement durable. Dans cet esprit, une conférence environnementale sera réunie les 14 et 15 septembre 2012. Elle se saisira de deux grandes priorités – la transition énergétique et la préservation de la biodiversité – et ouvrira une concertation sur plusieurs chantiers, notamment sur la fiscalité écologique, le lien entre la santé et l’environnement et la nouvelle gouvernance écologique.

La conférence environnementale se tiendra chaque année et associera à la réflexion et aux décisions, aux côtés de l’Etat et dans le respect de leur indépendance, les organisations non gouvernementales, les syndicats de salariés, les syndicats d’employeurs et les représentants des élus locaux. Des parlementaires y participeront également.

Un comité de préparation au sein duquel siègent l’ensemble des partenaires préparera l’ordre du jour et les modalités d’organisation de la conférence. Il sera réuni ce jour même.

Le 24 juillet, le Premier ministre rencontrera les organisations non gouvernementales engagées dans le suivi du Grenelle de l’environnement.

Le 14 septembre, le Président de la République ouvrira la conférence environnementale. Elle permettra de fixer les objectifs dans chacun des domaines abordés, l’agenda et les moyens pour les atteindre. Seront également définis les indicateurs permettant d’évaluer les progrès réalisés et les modalités d’un dialogue décentralisé. La conférence arrêtera aussi la méthode du grand débat national sur la transition énergétique, qui contribuera à l’élaboration en 2013 d’un projet de loi de programmation. De même, elle cadrera la méthode et les objectifs des débats sur la biodiversité qui pourraient déboucher sur une loi-cadre en 2013.

La ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie rendra compte de l‘avancée des travaux de la conférence en conseil des ministres.

Source : http://www.gouvernement.fr/gouvernement/la-preparation-de-la-conference-environnementale

Read Full Post »

Older Posts »