Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘ISO 26000’

source:www.dekra-industrial.fr

La guerre des Labels aura t elle lieu?
Un mois après sa parution officielle, la norme ISO 26000 n’en finit pas d’alimenter le débat sur sa possible certification.
Je comprends le questionnement, compte tenu que ces dernières décennies ont portées leur lots de normes et de certifications. Celles ci devant rendre nos organisation plus performantes, plus proches des clients et plus durables.

C’est clair et net: pas de certification ISO 26000 pour la responsabilité sociétale.

L’ISO et le Forum international de l’accréditation (IAF) par une déclaration commune insistent sur le fait qu’ISO 26000,ne peut ni ne doit être utilisée à des fins de certification. Les deux organisation précisent que des mesures seront prises contre toutes prétentions en ce sens.
L’ISO 26000 n’étant pas une norme de système de management, il n’y a donc pas d’exigences de certification pour en vérifier la bonne application.
Ce qui est trés clairement précisé dans le texte «…une telle certification ne serait pas une preuve de conformité à la présente Norme internationale.»

Alors comment témoigner de son engagement en faveur de la RSE?

Même si il y a déjà un foisonnement de Labels au frontière de la RSE, qui sont de réels « marqueurs » d’une action volontaire, l’encouragement de la labélisation voulu par le Grenelle II, ne va t il pas « opacifier » encore plus le paysage.

Les organisations professionnelles peuvent s’emparer du sujet et développer des Labels sectoriels, mais la notion même de Parties Prenantes mettrait cette démarche dans une impasse.

La réponse viendra sûrement de l’entreprise elle même,qui en intégrant progressivement à son métier et ses activités les lignes directrices de l’ISO26000, saura développer un nouveau modèle d’organisation.

Elle saura alors communiquer sur ses atouts, ses résultats, ses objectifs de progrès et s’affirmer comme « citoyenne ».

Notations et Reporting devraient bien faire le reste, et « certifier » ce témoignage RSE.

Read Full Post »

Qui portera la responsabilité de l’échec prévisible (sauf miracle) du « 11 tricolore » au mondial 2010 de Foot?

Responsabilité, le mot est juste mais incomplet, je parlerais plutôt de Responsabilité Sociétale. Car c’est de cela qu’il est question.

Il est difficile de croire que les attentes des parties prenantes de cette « organisation footballistique » aient été au cœur des choix stratégiques et des décisions de jeux.

Une évaluation et un diagnostic rapide de la Responsabilité sociétale de cette organisation montre que sur l’ensemble des questions centrales de l’ISO 26000 il y a « faute de main ».

Je n’ai ni vu, ni entendu l’expression d’actions volontaires en faveur d’un engagement pour une performance durable.

Le capital immatériel (humain, technique, clients etc..) est détérioré avec de réelles conséquences économiques sur la principale partie prenante « Nous Tous ».

Laissons se jouer les dernières prolongations, mais il serait responsable que cette organisation mette en application les principes de la RSE:
Responsabilité de rendre compte
– Transparence
– Comportement éthique
– Respect des intérêts des parties prenantes, du principe de légalité, des normes internationales de comportement, des droits humains.

Ce coup de Blues, ne doit pas nous démotiver mais plutôt nous encourager à développer la responsabilité sociétale de toutes organisations quelles soient publiques ou privées et quelque soit sa taille et son statut.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »